Cheikh Ahmed Tijane Chérif, sous l’ombre du prophète

La confrérie TIJANIA, l’un des derniers grands ordres apparus, prend sa naissance en la personne de Cheikh Ahmed Tidjane Chérif, petit fils du Prophète Mohamed (PSBL), qui naquit dans le Djebel-Anour, à Aïn-Mahdi, en Algérie. Jeune il était fortement inspiré par les écrits du Saint Coran et du dernier Prophète. Dès l’âge de sept ans, il dévora les 114 sourates du livre Saint et commença à se faire de place dans le haut lieu restreint des saints de l’Afrique. Avide de savoir et de connaissance, le jeune Chérifien entreprit un long voyage initiaque avant d’installer son quartier général dans la ville culturelle de FEZ (Maroc).

 C’est ici qu’il consolidera sa formation et mènera sa vie active et spirituelle. Il donna à FEZ toute sa splendeur de carrefour spirituel doté de grandes écoles et universités populaires islamiques. Pour tâter la foi islamique du monde arabo-méditerranéen et pour aller à la rencontre de l’érudition magrébine, il se lança dans un périple méditerranéen, il visita encore l’Algérie sa terre patrie, avant de se rendre au Maroc, en Egypte et en Tunisie. Ce long périple le conduit jusqu’à la terre sainte de l’Islam, Médine où repose l’Elu de DIEU, le Bien Aimé, le vertueux Mohamed (PSBL) avant d’atterrir à la Mecque. Chaque étape de son voyage marque un moment fort de rencontre, de recueillement et d’apprentissage. Il côtoya les grands saints et sages du monde magrébin : Abu Mohamed AL TEIB, Moulay Idriss et Mahmud Al Kurdi (grand chef de la TARIQYA TIJANE) etc.…, il rencontra à la Mecque une des figures exégétiques du monde musulman de l'époque : Abil Abass Ahmed Ben Abdallah et Al Hindi dont leurs compétences en science religieuse sont avérées. Il fit connaissance aussi avec Cheikh Mohamed Ben Abdul Karim Al Saman qui fut un des maîtres incontestés de l’Islam en Médine. Tous ses saints l’ont marqué et ont contribué à la construction du grand édifice humain qui est Cheikh Ahmed Tijane. Béni par Dieu, bercé par le prophète, élevé par les saints, Cheik Ahmed TIJANE Chérif ne pouvait remplir qu’une noble mission sous le sceau du prophète Mohamed (PSBL). C’est ainsi pour les efforts qu’il a consentis en direction de DIEU, de son prophète et pour le travail accompli au sein de la UMMA islamique, il reçoit comme récompense la TIJJANIA à la suite d’une rencontre mystique entre lui et le Prophète . Ce dernier lui enseigna à l’état de veille, (voilà la particularité de la TIJANIA) une nouvelle voie spirituelle composée de Wird Cette voie est caractérisée par la rigueur dans l’apprentissage, dans l’enseignement et dans la récitation des versets du Coran et de la pratique du Wird. La rigueur est est une des exigences fortes de la TIJANIA. Donc il appartenait à Cheikh Ahmed Tidjane Chérif de révéler le contenu de cette rencontre avec le prophète aux fidèles musulmans en l’an 1781 marquant la date de naissance de la TIJANIA. Un nouvel ordre spirituel venait de naître et compte gagner toute l’Afrique magrébine, saharienne, subsaharienne, tropicale. Et du haut du Sahara, le Chérif s’exclama : « Je suis le seigneur des saints comme Mohamed est le seigneur des prophètes ». C’est la raison pour laquelle des érudits de l’Islam le côt oieront pour pallier leur vide en matière de science religieuse. Il multipliera les échanges, les contacts et les voyages pour irradier partout dans l’Afrique et dans le monde des cercles de savoir rayonnants qui distilleront les enseignements de la Tijjania. C’est par ses cercles que Cheikh Oumar Foutiyou a embrassé la TIjania et l’introduit au Sénégal et dans le soudan occidental. Cette confrérie sera captée ensuite par Mame Maodo Malick Sy, El hadji Ibrahima Niasse etc.… Aujourd’hui la Tijania est la confrérie numéro un en Afrique et dans le monde, il y a de quoi rendre hommage au petit fils naturel et spirituel du Prophète Mohamed (PSBL) qui a rendit l’âme en 1815 et enterré à FEZ, symbole de la Tijania et ville sainte de l’Islam, grâce à l’action grandissante, religieuse et spirituelle de Cheikh Ahmed Tijane

Source © : ADAMA DIOUF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :